Quand Slash invite ses potes

Quel est le point commun entre Ozzy Osbourne, Fergie, Kid Rock, Adam Levine, Chris Cornell, Lemmy et Nicole Scherzinger? A première vue, la réponse n’est pas évidente.

Mais en fait la réponse est simple: ils ont tous chantés sur le premier album solo éponyme de Slash.

Contexte

En 2009, alors que les Guns N’ Roses sont maintenant très loin derrière lui et que Velvet Revolver vient de se séparer, le guitariste au chapeau haut de forme souhaite encore et toujours avancer. Slash à cette fois-ci l’intention de créer son projet solo et d’enregistrer avec des artistes qu’il apprécie.

C’est ainsi que naît le premier album solo du six-cordiste. Il compose toute la musique et se fait accompagner de divers musiciens et chanteurs. L’album sort en 2010.

Slash

Slash & friends

On retrouve des chanteurs très diversifiés au sein de l’album, de Iggy Pop à Beth Hart en passant par Cypress Hill et sans oublier M. Shadows (Avenged Sevenfold). Chaque chanson a un nouveau vocaliste, ce qui donne son côté très varié à l’album. Le seul chanteur a apparaître deux fois est Myles Kennedy (Alter Bridge), ce qui préfigure les futurs albums de Slash où il sera l’unique chanteur.

Bien sûr, la liste des invités ne s’arrête pas aux voix. On retrouve par exemple Dave Grohl à la batterie sur Nothing To Say, Flea à la basse sur Baby Can’t Drive mais aussi Izzy Stradlin à la guitare, Duff McKagan à la basse et Steven Adler à la batterie (donc 4 des 5 membres originaux des Guns sur l’album !).

Slash1

Slash et Fergie

L’album

Slash est un album assez hétéroclite en partie du fait de la multitude de chanteurs qui interviennent. De plus, Slash a composé les morceaux pour qu’ils collent aux invités.

Ainsi on a par exemple des gros morceaux hard rock avec Ozzy Osbourne ou Lemmy Killmister (Motörhead) mais également des titres beaucoup plus pop avec Adam Levine (Maroon Five) ou Kid Rock.

Pour vous faire une idée, voici la liste des titres avec le chanteur qui intervient:

  1. Ghost (Ian Astbury)
  2. Crucify the Dead (Ozzy Osbourne)
  3. Beautiful Dangerous (Fergie)
  4. Back from Cali (Myles Kennedy)
  5. Promise (Chris Cornell)
  6. By The Sword (Andrew Stockdale)
  7. Gotten (Adam Levine)
  8. Doctor Alibi (Lemmy Killmister)
  9. Watch This
  10. I Hold On (Kid Rock)
  11. Nothing to Say (Mr. Shadows)
  12. Starlight (Myles Kennedy)
  13. Saint Is A Sinner Too (Rocco DeLuca)
  14. We’re All Gonna Die (Iggy Pop)

Ça envoie du rêve sur le papier ? En effet, et également à l’écoute !

Plus d’infos sur les autres musiciens qui ont joués sur l’album ici !

A noter que les titres bonus valent également le détour ! Mention spéciale pour Baby Can’t Drive, excellent morceau hard rock ou Nicole Scherzinger (Pussycat Dolls) et Alice Cooper assurent le chant ! On peut noter également la reprise de Paradise City des Guns qui passe très bien avec ce côté encore plus hiphop qu’apportent Fergie (Black Eyed Peas) et Cypress Hill !

slash-myles-kennedy

Slash et Myles Kennedy

Extraits

Le clip de By The Sword:

 

Beautiful Dangerous ou Fergie montre son côté bien rock, ça change des Black Eyed Peas:

 

Pour finir mon morceau préféré de l’album, Baby Can’t Drive :

Les débuts de Zakk Wylde, hard country folk

Zakk Wylde est un guitariste américain connu avec son groupe Black Label Society et plus particulièrement comme guitariste du légendaire Ozzy Osbourne.

Je voudrais aujourd’hui laisser de côté cette partie de la carrière du barbu pour me concentrer sur les débuts de ses réalisations personnelles. Nous allons aborder deux albums: Pride & Glory et Book of Shadows, qui sont certainement parmi mes disques préférés de la discographie de ce musicien.

Pride & Glory

Commençons tout d’abord par l’album éponyme du groupe Pride & Glory. Après le succès de l’album  d’Ozzy Osbourne No More Tears ou Zakk Wylde est au sommet d’un point de vue guitare heavy metal (je conseille vivement), le « Prince of Darkness » décide de prendre sa (première) retraite laissant à Zakk du temps pour d’autres projets. C’est ainsi qu’il créé le groupe Pride & Glory qui sortira un unique album en 1994.

Nous nous passerons de commentaires sur la pochette de l’album, pour nous concentrer sur son contenu. Cette oeuvre est remplie d’excellents morceaux dans un style mélangeant rock sudiste et hard rock.

On retrouve Zakk Wylde au micro et à la guitare, mais également au banjo, à la mandoline, au piano ou à l’harmonica ! La session rythmique se compose du bassiste James Lomenzo et du batteur Brian Tichy.

L’album débute sur une intro au banjo, enchaîne avec un gros riff et c’est parti pour Losin’ Your Mind. On enchaîne ensuite avec Horse Called War ou le biker est au top niveau chant et guitare saturée ! On continue dans la lancée avec de beaux morceaux tantôt bien rock tantôt ballades ou le trio guitare, basse, batterie fait des merveilles. Zakk agrémente le tout avec divers instruments. Du côté du chant, on a une voix rockailleuse à souhait et de très belles mélodies, c’est un régal. On retrouve les influences du musicien, telles que Lynyrd Skynyrd ou ZZ Top, mais avec une puissance bien plus hard rock.

Mention spéciale pour le morceau Sweet Jesus, magnifique ballade que Zakk Wylde débute au piano.

Voici le morceau Shine On en live (la qualité du son de la vidéo ne vaut malheureusement pas la performance):

https://www.youtube.com/watch?v=qS80mwN1ZZo

Book Of Shadows

Continuons maintenant avec le premier disque solo de Zakk Wylde sorti deux ans après: Book Of Shadows.

C’est un album beaucoup plus posé puisque la majorité des chansons sont jouées à la guitare acoustique. L’électrique, quant à elle, intervient pour les solos bien hard, la marque de fabrique du musicien.

Au niveau des musiciens, on retrouve le bassiste James Lomenzo. Joe Vitale vient s’ajouter (batterie et claviers) ainsi que John Sambataro (certains choeurs). Zakk Wylde est toujours au chant et à la guitare et joue de nombreux autres instruments.

La première moitié de l’album est donc tout simplement magnifique avec des compositions telles que Between Heaven And Hell ou Way Beyond Empty d’une très grande qualité. Cependant le CD est long, il contient 14 morceaux. Il y a donc une baisse de régime vers la fin avec des chansons pas vraiment indispensables.

Cette réalisation est quand même excellente et nous laisse découvrir le côté plus tendre du biker.

Mon morceau préféré de l’album, Sold My Soul, en live avec Black Label Society:

https://www.youtube.com/watch?v=pYwdh4bpsAY