Session Days, une base de données des albums

Qu’est-ce c’est ?

Sessiondays.com est un site web créé par l’Hollandais Jan Lücker en 2013. Il a pour objectif de rassembler, honorer et partager les informations des musiciens de studios anglo-saxon des années 70 et 80.

Au commencement, le créateur souhaitait rassembler les informations sur le travail du guitariste Steve Lukather. Ce dernier a collaboré à plus de 1000 albums, avec des artistes comme George Benson, Michael Jackson, Joe Cocker ou encore Aretha Franklin. Jan Lücker, ne trouvant pas de liste précise des réalisations de Lukather, a donc souhaité créé cette base de données pour rassembler les réalisations musicales du guitariste.

Puis au fur et à mesure, le webmaster ajoute d’autres albums en commençant par ceux réalisés par les musiciens de Toto (Jeff Porcaro, David Paich, …) puis un plus large avec le gratin des musiciens de studio des Etats-Unis. Le créateur met le site à jour très régulièrement et partage les updates sur les réseaux sociaux Facebook et Instagram, ce qui créé ainsi une communauté d’intéressés et de passionnés. Certains des musiciens en question viennent même commenter et/ou rectifier les informations !

Capture.PNG

Que trouve-t-on sur ce site ?

Le premier objectif est de rassembler les informations sur les albums et les musiciens qui y ont contribué. Pour chaque réalisation, on peut trouver une page explicative qui présente les détails de l’album et de l’artiste ainsi que le détail des musiciens par morceaux. On peut donc trouver des milliers d’albums allant de 1956 à 2019 avec la liste des titres et les musiciens qui ont joué. Autant dire que c’est un gigantesque travail réalisé par l’auteur du site.

Le site comprend également des pages par artistes qui rassemblent tous les albums et singles auxquels ils ont collaborés. Le seul petit reproche que je pourrais faire est la difficulté de trouver directement une page artiste. Il faut parfois faire plusieurs recherches avant de trouver la page désirée.

On peut également trouver des interviews sur le site, comme par exemple celui du célèbre batteur Simon Philipps ou encore celui de Bill Champlin.

Je vous invite donc à aller y jeter un œil, c’est vraiment passionnant de voir le travail de maîtres tels que Lee Ritenour, David SanbornLarry Carlton ou Vinnie Collaiuta !

Capture

She Moves On de Youn Sun Nah

Youn Sun Nah est une chanteuse de jazz sud-coréenne qui a étudié à Paris et qui a déjà sorti 9 albums depuis 2001. Le petit dernier, She Moves On, est paru en 2017.

Bien entourée

Pour cet album, la chanteuse s’est fait accompagner de Marc Ribot à la guitare (John Zorn, Elvis Costello, Mike Patton, …), Jamie Saft aux claviers (Beastie Boys, John Zorn, …) ainsi que de Brad Jones à la basse et de Dan Rieser à la batterie. Un ensemble de cordes complète le tout sur certains morceaux. L’artiste coréenne joue également du kalimba.

Youn Sun Nah en live

Une belle découverte

Le disque se compose d’une grande majorité de reprises (de Lou Reed à Joni Mitchell en passant par Jimi Hendrix) ainsi que de quelques titres originaux composés avec Jamie Saft pour un ensemble jazz mais tout de même assez rock ! Je dois avouer que je ne connais pas vraiment les morceaux originaux, mais ça donne l’envie de s’y pencher !

 

Youn Sun Nah nous offre un album cohérent en s’appropriant les différents titres. C’est par exemple le cas du morceau éponyme, une reprise de Paul Simon. Cette version est funky à souhait et personne ne résiste à l’envie de se déhancher en l’écoutant.

La voix tout en douceur et en subtilité de Youn Sun Nah nous entraîne au fur et à mesure de l’album. Et les musiciens ne sont pas en reste! Les parties de guitare de Marc Ribot sont excellentes, mentions spéciales aux solos de She Moves On et Teach The Gifted Children.

Voici le morceau She Moves On lors d’un live télévisuel de la chanteuse:

 

Guitar !

De mon côté, j’ai repris les solos de guitare de la version album de ce titre. Des parties très funs à apprendre et à jouer !

 

Pour conclure

En résumé, cet album est un petit régal sonore. Assez facile d’accès mais quoi que plutôt complexe, c’est une belle découverte.

You Sun Nah se produit régulièrement en France, elle sera entre autre le 12 mars en concert au Trianon à Paris !

Liens:

Steely Dan

Je voudrais présenter aujourd’hui un groupe que j’apprécie tout particulièrement, j’ai nommé Steely Dan. Les plus connaisseurs (et âgés) d’entre nous connaissent certainement ce groupe phare des années 70.

La particularité de Steely Dan est que le groupe est composé de seulement deux membres: Donald Fagen au chant et aux claviers ainsi que Walter Becker à la guitare et la basse. Alors que l’ensemble a été formé comme un groupe de rock classique, il a ensuite évolué avec le temps pour se centrer sur les deux membres présentés qui ont fait appel à divers musiciens additionnels pour enregistrer leurs albums.

La musique de Steely Dan est un savant mélange de pop, rock, jazz et funk avec un niveau de musicalité très élevé. Les deux membres ont embauchés les meilleurs musiciens possibles et avaient des attentes très élevées. Un exemple pour le morceau Peg: ils ont fait enregistrer des solos par huit guitaristes différents avant de choisir le bon!

Le groupe

Au cours des années 70, alors que le groupe devient progressivement un duo, la décision est prise d’arrêter les concerts pour se concentrer sur la composition et l’enregistrement. Ainsi, Steely Dan sort quasiment un album par an au cours de cette décennie.

On peut citer parmi les musiciens qui ont apportés leur contribution à Steely Dan: David Sanborn, Michael Brecker, Dean Parks, Bernard Purdie, Lee Ritenour, Jeff Porcaro, David Paich, Joe Sample ou encore Mark Knopfler. Bref, la crème de la crème jazz et rock !

Le groupe se sépare en 1980 après l’album Gaucho puis se reforme dans les années 90. C’est ainsi que s’en suivra un album live (le seul du groupe) puis deux albums en 2000 et 2003. Le groupe tourne ensuite dans le monde entier.

Malheureusement, Walter Becker décède en 2017 d’un cancer. Peu après Donald Fagen lui rend hommage et indique qu’il a l’intention de faire vivre leur musique aussi longtemps que possible.

Pour découvrir

Voici quelques morceaux pour se familiariser avec la musique du groupe:

Kid Charlemagne avec le solo de guitare emblématique de Larry Carlton:

Le morceau Peg avec les chœurs de Michael McDonald:

Un des premiers single, Rikki Don’t Lose That Number:

Lorsque le groupe se tourne plus vers le jazz, ça donne (entre autres) le morceau Aja avec des magnifiques solo de Wayne Shorter (saxo) et Steve Gadd (batterie):

Le début du groupe, le morceau Reelin’ in the Years en live:

Le super groovy Josie:

Une version live de Babylon Sisters:

Plus d’infos sur Steely Dan: